IZAE

MUSIQUE

Découvrez en exclusivité les premiers extraits de Minuit FM, le prochain EP d'IZAE.

 

LIVE

Retrouvez IZAE en concert près de chez vous

 

IZAE


Il fume une cigarette sur le quai de gare. Dans sa valise : le DVD de « Velvet Goldmine », quelques boas, un vieil exemplaire corné de « Les Jolies Choses » de Despentes. Trait de khol, vernis usé sur quelques doigts.
C’est l’histoire, vieille comme le monde, d’un jeune artiste qui a la musique dans le sang, bercé à la teen pop de la fin des 90s autant qu’à la periode glam rock, entre la biographie de Manson et « Les Fleurs du Mal ».

Avant IZAE, il y a eu ce garçon au papa musicien, qui côtoie les plus grands artistes français durant son enfance, et qui au cours de son adolescence chantera au zénith de Toulouse, fera la première partie de Steeve Estatof et apparaîtra dans le clip de « Adora » de ses héros Indochine. Un premier goût de fame qui le pousse à chasser ses rêves à la capitale. 


Installé à Paris, il fréquente l’école des musiques actuelles ATLA et rencontre son premier éditeur qui le signe chez Vital Song pour développer son projet. De cette période naîtra une rencontre avec Dombrance (Kitsuné) qui produit son single « Entre Tes Mains », dont il tourne la vidéo à Berlin.
 

Mais IZAE n’en reste pas là et multiplie les expériences diverses : citons pêle mêle des premières partie du groupe Eskemo, des tournages de publicités pour Yves Saint-Laurent et Dior, des apparitions dans les clips de Gia (« Back To Black ») et plus récemment Hoshi Femme à la mer »), des défilés pour Alex Rotin et les Ateliers Chardon-Savard, un photoshoot pour une collection Haute Couture de Copéllia Pique… En 2012, l’émission branchée de Arte « Tracks » lui consacre un sujet axé sur son look et son allure androgyne.  


Mais au sein de ce tourbillon parisien, une rencontre va être plus précieuse encore : celle avec les photographes Pierre et Gilles, idôles de longue date, qui le font poser pour leur portrait « Le Petit Bal » , image iconique qui finira en couverture d’un magazine d’art Coréen. 


Le déclic se produit en 2018. Inspiré par les nuits queer parisiennes autant que par les soirées interlopes de Berlin, en pâmoison devant les disques de Thomas Azier, BORNS,  Daho, Depeche Mode et le maître Bowie, IZAE veut lancer la production de son premier EP. Il rencontre Pierre Simon, tête pensante du duo Minou (Cinq 7) qui produit 5 titres teintés de synth pop 80s. Entre les deux, l’entente musicale est idéale. 


Durant l’été 2018, IZAE est sélectionné pour faire une première partie de la tournée acoustique de Julien Doré, emballé par le professionnalisme et les compos du jeune chanteur. La chanson qu’ils interprètent ensemble sur la scène du festival de Montauban, « Minuit FM », est disponible sur internet, ainsi qu’un clip autoproduit pour la chanson « Hotel de Ville », premier extrait du EP sorti début 2019. Pour le visuel de ce titre, il est habillé par Walter Von Bereidonck, génial créateur belge et fan assumé de Bowie. IZAE vient de signer un de ses titres pour une vidéo Dior Beauty, décidément, la mode n’est jamais très loin de lui et ses airs de dandy.
 

 

MEDIAS

Découvrez toutes les vidéos d'IZAE sur la chaîne youtube.com/jesuisizae

 

CONTACT

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey YouTube Icon
 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now